Toutes les fermetures de bâtiments

Les tuiles béton Redland

La construction en briques de bois

Les fenêtres de toit Roto

Notice de pose fenêtres Velux

Se soigner avec les couleurs

Quelle fenêtre de toit choisir ?

Ardoises lexique 5

Pente - Maçonnerie faite de lattes ou de voliges jointives, enduites de plâtre par dessus, et dressées pour recevoir des nappes de plomb, soit pour chéneaux, gouttières, noues, etc.; C'est aussi un massif fait de plâtras et de plâtre dressés dessus pour recevoir la nappe de plomb qui forme chéneau.
Pièce - Toute demi-tuile ou demi-ardoise qu'on, emploie aux égouts, battellemens et filets.
Pied-droit - Nom que l'on donne à un petit bout de gouttière en bois ou en plomb placé au bas d'une aile de mur, derrière une lucarne, une cheminée, un chevalet, enfin dans un angle qui à peu de profondeur.




Plâtre - Tous les solins, filets, arêtiers, ruellées, crêtes, embarures, etc., qui se font sur les couvertures en tuiles ou en ardoises.
Pointe - Extrémité d'un comble de bâtiment, de clocher, etc..
Pointes - Nom collectif des tuiles formant le premier rang d'un égout en bascule, qui, étant posées diagonalement, présentent des pointes.
Pureau - Partie qui reste visible de chaque ardoise ou de chaque tuile étant posée - On dit d'un comble qu'il à tant de pureaux sur sa hauteur, c'est dire le nombre de rangs de tuiles ou d'ardoises dont il est composé.

Recherche - Il se dit de la réparation d'une couverture où l'on met quelques tuiles ou quelques ardoises à la place de celles qui manquent, soit que l'on fasse ou non[pas clair] la réfection des ruellées, solias, arêtiers et autres plâtres dégradés.
Relatter - Garnir un comble de lattes neuves après en avoir levé la tuile ou l'ardoise et l'ancien lattis.
Remanier à Bout, ou simplement Remanier - Déposer la couverture en tuiles ou en ardoises, soit pour refaire le lattis pourri, soit pour remettre la couverture de niveau, après avoir dressé et calé les chevrons.
Ressaut - Nom des bourrelets que l'on fait à l'extrémité des nappes de plomb d'un chéneau.
Rigotau - Tuile fendue en long qu'on emploie aux solins tiercine.
Rouleau - Voir Coussinet.
Ruellée - Bordure de plâtre ou de mortier que l'on fait à l'extrémité d'un comble isolé et couvert en tuiles.

Sauton - Ainsi que l'on nomme une ardoise qu'on est obligé de réduire sur sa largeur pour compléter un rang ou pureau; On fait souvent des sautons lorsqu'on remploie de la vieille ardoise.
Solin - aux filets de plâtre ou de mortier qu'on fait le long des murs, des cheminées, des lucarnes, enfin tous les plâtres qui sont parallèles à la longueur de la tuile ou de l'ardoise et qui servent à les sceller; ceux qui sont parallèles à sa largeur se nomment filets.
Souche - Plusieurs tuyaux de cheminée passant au travers d'un comble.
Sous-doublis - Premier rang de tuiles qu'on pose de niveau pour former un égout.

Terrasse - Partie de couverture d'un bâtiment, faite en plate-forme, recouverte en plomb.
Terrasson - Nom des petites parties de couverture en plate-forme.
Tiercine - Nom d'une tuile que l'on est obligé de réduire sur sa largeur pour compléter le rang ou pureau près d'un solin ou d'une niellée.
Tire-clou - Un outil de fer plat, coudé en dessus et dentelé des deux côtés, dont on se sert pour arracher les clous qui retiennent l'ardoise sur la volige.
Toit - Assemblage de tuiles ou d'ardoises servant à couvrir un édifice.
Toit plat - Celui qui à peu de pente.
Toit à deux égouts - Celui dont le faîtage est continu d'un pignon à l'autre, et qui, par conséquent, jette l'eau de deux côtés seulement.
Toit en appentis - Celui qui, étant adossé à un mur, n'a qu'un égout.
Toit en pavillon - Celui qui à quatre faces triangulaires se, réunissant au sommet ou poinçon.
Torchon - Voir Coussinet
Tranchis - Rang d'ardoises ou de tuiles échancrées diagonalement, que l'on pose sur les bords d'une noue ou au bas d'une jouée de lucarne.
Tuile - Espèce de planche d'environ six lignes d'épaisseur, servant à couvrir les édifices - Elle est faite d'argile mêlée de terre-glaise pétrie, moulée, séchée, puis cuite dans un four fait exprès - Il y en à de différentes façons, plate ou à crochet, dont on se sert pour les couvertures ordinaires; faitière ou courbe, dont on se sert pour couvrir les faitages; flamande, qui à la forme d'une S, dont on se sert pour les haugards; gironnée, qui à la forme trapèze, dont on se sert pour les rotondes ou combles circulaires.

Volice ou Volige - Latte dont on se sert pour les couvertures en ardoises: elle porte de 4 à 6° de large sur 3 à 5 lignes d'épaisseur - Elle est de bois de peuple ou de marronnier.
Vue de faîtière - Petite ouverture que l'on pratique sur les toits pour donner du jour aux greniers - Elle est formée d'une faitière soutenue par deux tasseaux en plâtre.
Lexique 4