Toutes les fermetures de bâtiments

Les tuiles béton Redland

La construction en briques de bois

Les fenêtres de toit Roto

Notice de pose fenêtres Velux

Se soigner avec les couleurs

Quelle fenêtre de toit choisir ?

Lexique 1

Acid stain :
Les Acid stain sont des produits à base d’acide destinés à teinter des supports composés de ciment Portland. Ces produits, d’origine Américaine, sont fréquemment utilisés pour teinter des chapes béton. Ils permettent de rénover ou de décorer vos bétons avec de multiples effets donnant un aspect patiné.
La coloration se crée par oxydation en réagissant avec les composés du ciment même. Ainsi, selon le dosage du ciment et selon la méthode d’application, vous obtiendrez des résultats surprenants bien spécifiques à ce produit.




Adjuvant :
Produit chimique incorporé à faible dose (moins de 5% de la masse du ciment) dans le béton ou le mortier, afin de modifier certaines de ses propriétés. L'incorporation se fait soit avant, pendant le mélange, ou bien au cours d'une opération supplémentaire de malaxage.
Autolissant, autonivellant :
Les termes autolissant et autonivellant sont couramment utilisés pour désigner des propriétés de ragréages ou de mortier. Autonivellant, signifie que le produit va se mettre au niveau horizontal par lui-même.
Autolissant désigne la propriété du produit à constituer une surface parfaitement plane et lisse. Ces deux propriétés sont souvent associées dans le même produit. Elles sont parfaitement adaptées aux traitements des sols pour des fins décoratives.
Béton ciré :
Le terme béton ciré est devenu, au fil du temps, un terme générique employé par tous, mais a une signification très précise. En effet, il ne s’agit pas de béton proprement dit, (voir la définition du béton traditionnel) qui est constitué de gros agrégats de permettant pas de réaliser des travaux de décoration. En ce qui concerne le terme « ciré », sa finition peut effectivement être cirée mais aussi, vernie.
A la différence du béton traditionnel, les bétons décoratifs sont utilisés uniquement à des fins décoratives dans des épaisseurs millimétriques; de 2 à 8mm selon les produits.
Ce qui implique que le béton décoratif nécessite avant tout un support existant : il ne peut être utilisé pour créer des chapes ou autres structures. Le béton imprimé consiste à venir imprimer un moule empreinte sur un béton frais ou sur une chape existante en utilisant un mortier spécifique appelé Micro-Chape, afin de reproduire un motif décoratif.
Ce procédé s’utilise généralement en extérieur pour réaliser des voies d’accès, terrasses, plages de piscines, etc… Un large choix de motifs est disponible permettant de reproduire des matières naturelles telles que pavés, galets, briques, pierres, bois, etc…
Béton désactivé :
La technique de la désactivation consiste à pulvériser en surface du béton frais lissé, un produit retardateur de prise appelé désactivant. Une fois le béton durci (en général 18 à 24 heures après le coulage), un nettoyage de la surface au jet d'eau à haute pression est effectué afin d'éliminer le mortier superficiel n'ayant pas fait prise pour laisser apparaître les granulats de façon homogène.
Béton lissé :
Il est courant d’appeler béton lissé un mortier autolissant. Ces produits permettent d’obtenir des sols parfaitement lisses et assez peu nuancés.
Béton marbré :
Les bétons marbrés permettent d’obtenir des sols nuancés. Leurs techniques permettent de créer de multiples combinaisons de couleurs, nuances et marbrures. Il se décline en 16 couleurs pouvant être assemblées avant l’application ou superposées en plusieurs couches.
Béton matricé :
Le béton matricé est obtenu à l’aide d’une matrice ressemblant à un grand pochoir que l’on vient dérouler sur le sol. Il se réalise soit sur un béton frais, soit sur une chape existante en utilisant le béton projeté Masters Spray Mortier. Le procédé consiste à appliquer des durcisseurs ou le Masters Spray Mortier sur la matrice. En milieu de séchage, on vient ensuite retirer la matrice emprisonnée afin de créer le motif souhaité.
Lexique 2